JE DONNE SANS ATTENDRE

 
Nous nous emprisonnons souvent dans des comportements qui deviennent les facteurs de notre malheur.
Ainsi, nous rendons service à notre voisin en escomptant qu'il nous le rendra; si le voisin ne répond pas à nos attentes, nous l'en blâmons.

De la même façon, les parents s'attendent à ce que leurs enfants agissent par reconnaissance à leur égard; de leur côté, les enfants apprennent à se faire payer pour le moindre service rendu. 
Peut-être avez-vous déjà vécu une situation où vous vous sentiez mal à l'aise d'accepter l'aide d'autrui parce que cela aurait exigé de vous une gratitude que vous ne pouviez vous engager à témoigner.
Donner d'une main en tendant l'autre prouve que nous n'avons pas compris la loi universelle d'amour et de don.
Pour avoir une vie comblée, il faut non seulement se persuader du bien-fondé de nos aspirations, mais aussi développer en nous la capacité de donner sans attente.
La personne que nous aidons ou à qui nous donnons ne nous doit rien.
Notre don nous sera rendu au centuple, non pas de la manière que nous avons choisie, mais conformément à la loi qui veux que nous recevions plus que ce que nous donnons.
Ce n’est pas notre fonction de décider comment se fera cette échange. Nous pouvons simplement être assuré qu’il se fera.

 
Celui qui cache sa générosité est doublement généreux.

Édition 7 jours